Cybersécurité

Aruba Networks renforce sa plateforme avec le modèle zero trust


Pour renforcer les environnements de réseaux d’entreprise et de cloud hybride, Aruba Networks améliore sa plateforme de sécurité, en la dotant notamment des fonctions zero trust et de sandboxing.

Aruba Networks a apporté des améliorations à sa plateforme de sécurité en ajoutant des fonctions zero trust et de sandboxing pour renforcer la sécurité des environnements de cloud hybride et de réseaux d’entreprise. La filiale réseau de Hewlett Packard Enterprise (HPE) a également intégré la technologie de sécurité issue du rachat d’Axis Security en mars dernier à sa plateforme SSE (Security Service Edge) et à ses offres SD-WAN et SASE (Secure Access Services Edge). Certaines de ces fonctionnalités et orientations seront présentées lors de l’événement Black Hat 2023 à Las Vegas cette semaine (5 au 10 août), auquel Aruba participe. L’événement traite de la sécurité, y compris l’IA, l’automatisation et l’intelligence des menaces.

Aruba se concentre sur l’extension des services de protection des entreprises clientes au-delà du datacenter afin de sécuriser le travail hybride, les ressources edge, les succursales et les autres appareils connectés au réseau. Chris Hines, vice-président de la stratégie pour l’équipe Axis Security, maintenant intégrée à Aruba, a déclaré : « Certaines des initiatives clés visent à sécuriser le travail hybride et à rendre l’Internet sûr grâce à un moteur de politique offrant aux clients une bonne visibilité et un bon contrôle pour rendre ces environnements très sûrs, car la majorité du travail se fait en dehors du réseau de l’entreprise. L’autre objectif est de rapprocher les technologies de mise en réseau et de sécurité, ce que nous constatons chez tous nos clients. »

Intégration de la technologie SSE d’Axis

Aruba a annoncé un nouveau gestionnaire de politiques centralisé qui contrôlera l’ensemble du système de sécurité et de réseau de l’entreprise. Ce gestionnaire pourrait être étendu aux offres EdgeConnect SD-WAN, SD-Branch et Microbranch d’Aruba, ainsi qu’à la plateforme Aruba SSE en cours de développement. Aruba proposera une politique de sécurité unique pour l’ensemble de l’infrastructure, quelle que soit la modalité de connexion des utilisateurs et l’endroit où ils se trouvent. Larry Lunetta, vice-président du marketing de portefeuille d’Aruba, a déclaré : « Nous proposons une politique de sécurité unique qui s’appliquera à l’ensemble de l’infrastructure, pas seulement câblée ou sans fil, pas uniquement à la périphérie, mais aussi de la périphérie au cloud, quelles que soient les modalités de connexion de l’utilisateur et l’endroit où il se trouve. »

Concernant le SASE/SSE, Aruba intègre activement la technologie SSE d’Axis à ses offres SD-WAN et SASE. Aruba vise à proposer un package SASE tout compris pour offrir aux clients le contrôle basé sur les rôles dont ils ont besoin pour protéger les utilisateurs partout dans le monde. L’objectif est de permettre aux entreprises d’acheter un package SASE auprès d’un seul fournisseur plutôt que de combiner des éléments provenant de plusieurs fournisseurs.

Support attendu du ZTNA

Aruba souhaite également jouer un rôle important sur le marché du Security Service Edge (SSE). Le SSE combine plusieurs fonctions de sécurité clés, notamment un courtier de sécurité d’accès au cloud (Cloud-Access Security Broker, CASB), une passerelle web sécurisée (Secure Web Gateway, SWG), un accès réseau de confiance zéro (Zero-Trust Network Access, ZTNA) et un pare-feu de nouvelle génération (Next-generation firewall, NGFW), dans un service basé sur le cloud afin de simplifier la gestion. Aruba a annoncé qu’il proposera le support de l’accès réseau zéro confiance (ZTNA) déployé localement, permettant aux utilisateurs d’accéder aux applications spécifiques définies par l’entreprise sans avoir besoin de passer par le cloud. Aruba développe également une fonction de bac à sable pour tester des fichiers suspects dans un environnement virtuel sûr et bloquer les sites web à risque grâce à une fonction de blocage basée sur la réputation.



Source

Evan Navega

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi

Cybersécurité

Les types d’attaques cybernétiques les plus courants et comment s’en protéger

Les types d’attaques cybernétiques les plus courants et comment s’en protéger Le monde numérique offre une pléthore d’opportunités, mais il
Cybersécurité

Le MFA n’est pas suffisant pour contrer la prise de contrôle de comptes Microsoft 365

Une récente attaque de hameçonnage via Microsoft 365 cible les cadres d’entreprises en utilisant EvilProxy pour contourner l’authentification multifactorielle. Une